EPF de Nouvelle-Aquitaine

RSE

Responsabilité Sociétale des Entreprises

La formalisation d’une stratégie RSE permet d’évaluer notre impact environnemental, social et économique, de fixer des objectifs en liens avec nos parties prenantes et d’élaborer un plan d’actions. Celui-ci porte à la fois sur notre fonctionnement interne et sur nos missions foncières, en tant que propriétaire (gestion et travaux) et pour les futurs projets menés après la cession de nos fonciers.

L’EPFNA vient tout juste de rejoindre le Club Développement durable des Établissements Publics, créé en 2006 et regroupant 110 organismes publics engagés dans une démarche active de développement durable. Le club contribue à la mise en œuvre du dispositif « services publics écoresponsables » et se mobilise pour l’atteinte des « objectifs de développement durable de l’agenda 2030".

La signature de la charte développement durable par Sylvain Brillet, Directeur général EPFNA rend officielle l’adhésion de l’Établissement à ce club. Cette adhésion s’inscrit dans l’engagement RSE de l’EPFNA et marque une étape de plus dans la mise en place de cette politique portée par Maud Clément, Directrice RSE au sein de l’EPFNA, « les échanges sur les bonnes pratiques et les partages d’expériences au sein du club viendront enrichir notre stratégie développement durable et qualifier notre pratique quotidienne ».

Cette démarche représente également l’engagement de l’EPFNA à s’inscrire dans une démarche d’amélioration continue de nos activités au regard des nombreux enjeux RSE.

Retrouvez la charte ici : Charte développement durable des établissements et entreprises publics

L'EPFNA et sa démarche RSE

L’Établissement public foncier de Nouvelle-Aquitaine vient d’intégrer, ce mercredi 23 juin 2021, le Club Développement durable des Établissements Publics avec la signature de la charte développement durable par Sylvain Brillet, directeur général. Cette adhésion s’inscrit dans la mise en œuvre d’une politique RSE (Responsabilité sociétale des Entreprises) au sein de l’EPFNA.

Le club contribue à la mise en œuvre du dispositif “services publics écoresponsables” et se mobilise pour l’atteinte des “objectifs de développement durable de l’agenda 2030“.

ATELIERS FRESQUES DU CLIMAT

Du 20 au 24 septembre, l’EPFNA a participé à la semaine européenne du développement durable. La direction RSE a animé plusieurs ateliers «Fresque du Climat» pour sensibiliser les collaborateurs aux enjeux du changement climatique. Près de 65% des collaborateurs de l’EPFNA ont participé. Ces beaux moments d’échanges et de partages ont été l’occasion de récolter les retours et attentes des participants sur les actions qui devraient être mises en œuvre. Les informations recueillies ont alimenté notre feuille de route RSE.

ANIMATION INTERNE DURANT LA SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS

Dans le cadre de la semaine européenne sur la réduction des déchets qui se tient du 20 au 28 novembre, la direction RSE a organisé des animations ouvertes à tous. Ces activités (projection de films, atelier “Tawashi”, organisation d’un jeu « le bon geste » ) accompagnaient la mise en place du tri sélectif à la cafétéria et le recyclage de nos masques chirurgicaux.

Parallèlement à cet évènement, nous avons au cours de l’année 2021 eu la volonté d’améliorer notre gestion des déchets. Nous avons ainsi augmenté le nombre de points de collecte de déchets dans les bureaux et mis en place le recyclage des masques chirurgicaux (par Plaxtil, une entreprise de l’économie sociale et solidaire (ESS) basée à Châtellerault) et des mégots grâce à notre partenaire Greenminded.

Elles ont été labellisées par l’ADEME (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), structure coordinatrice de cette semaine thématique.

DON DE DEUX VÉHICULES

Deux véhicules ont fait l’objet de dons à des structures locales : l’association d’insertion SEI (Solidarité Environnement Insertion) et le centre socio-culturel de la Blaiserie. Le 1er octobre, Carine Bonnard, directrice générale adjointe de l’EPFNA, a remis les clefs des véhicules aux représentants des deux associations.

RESTAURATION DES CONTINUITÉS ÉCOLOGIQUES

Propriétaire du site “Chaignaud textiles” au sein d’un ancien site industriel à restructurer et dépolluer (10ha et 170 000m² SP) à La Rochefoucauld, l’EPFNA a été lauréat en 2021 de l’appel à projet « restauration des continuités écologiques ». Il bénéficie ainsi d’un accompagnement financier de la région Nouvelle-Aquitaine en partenariat avec l’agence de l’eau Adour-Garonne pour améliorer la fonctionnalité écologique de la rivière Tardoire : effacement du seuil de Saint-Florent afin de rendre l’ouvrage franchissable : démolition des dallages béton, retalutage et renaturation des berges

ADHÉSION AU CLUB DÉVELOPPEMENT DURABLE DES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS

Dans le cadre de sa politique RSE, et pour nourrir son plan d’action, l’EPFNA a adhéré au Club Développement durable des Établissement Publics. La direction RSE, animée par Maud Clément, bénéficiera ainsi de précieux partages d’expériences et de bonnes pratiques pour enrichir la stratégie développement durable et l’engagement de l’Établissement dans la démarche “Services publics écoresponsables”.

CHANTIERS D'INSERTION

En 2021, l’EPFNA a réalisé 2 390 heures d’insertion grâce à l’introduction de clauses d’insertion dans les marchés publics et en réservant également pour la 1ère fois le marché de prestation de ménage de nos bureaux à une structure d’insertion. En effet, celui-ci a été passé dans le cadre d’un marché réservé à des structures d’insertion par l’activité économique, conformément à l’article L. 2113-13 du code de la commande publique, avec l’appui de la chargée de mission – facilitatrice des clauses sociales du PLIE (programme local pour l’insertion et l’emploi) de Grand Poitiers.

ÉCONOMIE CIRCULAIRE

Dans la continuité de la démarche DEMOCLES et la concrétisation de notre plan d’actions, l’année 2021 a été marquée par la formalisation, dans nos marchés, de notre engagement en matière d’économie circulaire. Ainsi, l’EPFNA a exigé, avant même l’entrée en vigueur de la nouvelle législation, la réalisation d’un plan diagnostic portant sur la gestion des produits, équipements, matériaux et des déchets issus de nos démolitions ainsi que la réalisation d’un diagnostic ressource lorsque l’opération y est adaptée.