EPF de Nouvelle-Aquitaine

L’EPFNA et la Caisse des dépôts coordonnent leur action en faveur des territoires

L’Établissement public foncier (EPFNA) de Nouvelle-Aquitaine et la Caisse des dépôts s’associent à travers la signature d’une convention partenariale destinée à renforcer leur coopération en faveur des territoires ce 24 mars à Poitiers.   

L’Établissement public foncier (EPFNA) de Nouvelle-Aquitaine et la Caisse des dépôts renforcent leurs liens avec la signature d’une convention partenariale, en présence de Monsieur Patrick Martinez, Directeur régional Nouvelle-Aquitaine Caisse des dépôts, et Monsieur Sylvain Brillet, directeur général EPFNA.  

La Caisse des Dépôts et l’EPFNA, structures publiques qui accompagnent le développement et la transition des territoires, interviennent notamment sur des sujets de revitalisation des cœurs de villes, de développement économique, de stratégie territoriale et d’appui au logement social.  

La Caisse des Dépôts et l’EPFNA partagent la volonté d’accompagner de la manière la plus efficace possible les projets des collectivités qui s’inscrivent dans les objectifs de politique publique qu’ils portent.   

Partenaires technique et financier pour des opérations de restructuration urbaine sur leur périmètre de compétence en Nouvelle-Aquitaine, ils apportent leur soutien aux mêmes collectivités, et sont parfois amenés à contribuer à la concrétisation des mêmes projets fonciers ou immobiliers.  

Afin d’accroitre l’effet levier sur la réalisation des projets qu’ils accompagnent, l’EPFNA et la Caisse des Dépôts ont souhaité formaliser leur partenariat et ainsi mieux articuler leurs interventions pour les rendre plus lisibles par les territoires.    

En conséquence, la convention partenariale d’une durée de trois ans décline les objectifs suivants :  

  • Renforcer la connaissance mutuelle des outils d’intervention 
  • Développer la boite à outils opérationnelle au service des projets des collectivités, à chaque étape de la vie d’un projet immobilier, et notamment la chaine de valeur immobilière dans laquelle peuvent intervenir les foncières locales.  
  • Explorer, tester de nouveaux modes d’intervention mobilisant les compétences de chacun,  
  • Accompagner plus efficacement les projets des collectivités dans la limite des compétences et règles d’intervention respectives de chacun.