25 conventions d’appui foncier aux projets de territoires adoptées

Le 9 mai dernier, les membres du bureau de l’Établissement public foncier de Nouvelle-Aquitaine se sont réunis à Poitiers. Sous la Présidence de Laurence Rouède, Présidente du Conseil d’administration, 24 projets de territoire seront appuyés par l’EPF dans le cadre de conventions cadres et de conventions opérationnelles, ainsi en a décidé le Bureau de l’EPF.  

Les membres du Bureau de l’Établissement public foncier (EPF) de Nouvelle-Aquitaine ont voté à l’unanimité pour l’adoption de 24 conventions sur le territoire et 15 avenants, le 9 mai dernier à Poitiers. Ces projets de territoire répondent tous aux orientations stratégiques définies dans le Programme pluriannuel d’intervention (PPI) de l’EPF Nouvelle-Aquitaine 2018-2022 : revitalisation et dynamisation de centres-villes et de centres-bourgs, développement de logements, appui aux projets de développement économique, lutte contre l’étalement urbain, recyclage des friches.

Trois conventions cadres ont été votées concernant les communes de Haute-Saintonge (17), Drone-et-Belle (24), Isle-Salembre-en-Périgord (24). L’objectif de ces conventions cadres est d’engager une démarche de revitalisation des centres-bourgs. 21 conventions et 15 avenants ont également été votés. Parmi les conventions opérationnelles adoptées, celles de Boussac (23) qui porte sur la requalification de bâtisses vacantes et dégradées situées sur la rue principale du centre-bourg, celle de Sers (16) qui concerne le maintien d’une activité commerciale en centre-bourg ou encore celle de Chassaignes (24) qui porte sur la redynamisation du centre-bourg.