51 conventions d’appui foncier aux projets de territoires adoptées

Le 12 mars dernier, les membres du bureau et du conseil d’administration de l’Établissement Public Foncier de Nouvelle-Aquitaine se sont réunis à Châtellerault. Sous la présidence de Madame Laurence Rouède. 51 projets de territoire seront appuyés par l’EPF dans le cadre de conventions cadres et de conventions opérationnelles, ainsi en a décidé le Bureau de l’EPF.  

Les membres du conseil d’administration et du bureau de l’Établissement Public Foncier (EPF) de Nouvelle-Aquitaine ont voté à l’unanimité l’adoption de 51 conventions sur le territoire le 12 mars dernier à Châtellerault. Ces projets de territoire répondent tous aux orientations stratégiques définies dans le Programme pluriannuel d’intervention (PPI) de l’EPF Nouvelle-Aquitaine 2018-2022 : revitalisation et dynamisation de centres-villes et de centres-bourgs, développement de logements, appui aux projets de développement économique, lutte contre l’étalement urbain, recyclage des friches.

Parmi les conventions les plus illustratives, des conventions cadres dans le sud du département de la Dordogne ont été adoptées complétant ainsi le panel des conventions déjà existantes dans ce département. À travers ces conventions cadres, les communautés de communes Vallée Dordogne Forêt de Bessede, Pays de Fénelon et Portes Sud Périgord se sont ainsi engagées dans une dynamique de revitalisation des centres-bourgs. Parmi les autres conventions approuvées, deux conventions concernent le département de la Gironde. À Castillon-la-Bataille, elle repose sur l’acquisition et la revalorisation d’ilots dégradés dans le centre-ancien, permettant la création de logements pour un montant d’un million d’euros. À Mérignac une convention a été adoptée pour la réalisation d’un projet de campus universitaire pour les métiers de l’aéronautique dont l’enveloppe globale s’élève à 8 millions d’euros.