L’Établissement Public Foncier (EPF) de Nouvelle-Aquitaine et la Safer renforcent leur coopération en faveur des territoires

L’Établissement Public Foncier (EPF) de Nouvelle-Aquitaine et les trois Safer régionales s’associent au travers d’une convention partenariale destinée à renforcer la politique foncière d’aménagement rural et d’installations agricoles ce 16 janvier à Bruges (33).

L’Établissement Public Foncier de Nouvelle-Aquitaine et les Safer régionales renforcent leurs liens avec la signature d’une convention partenariale, en présence de :

  • Monsieur Francis Massé, Président Directeur Général de la Safer Aquitaine Atlantique,
  • Monsieur Jean-Luc Niveau, Président Directeur Général de la Safer Marche Limousin,
  • Monsieur Patrice Coutin, Président Directeur Général de la Safer Poitou-Charentes,
  • Monsieur Philippe Tuzelet, Directeur Général Délégué des Safer Aquitaine Atlantique et Poitou-Charentes,
  • Monsieur Yves Gaonach, Directeur Général de la Safer Marche Limousin,
  • Monsieur Hervé Olivier, Directeur des Opérations Foncières de la Safer Aquitaine Atlantique,
  • Madame Laurence Rouède, Présidente du Conseil d’administration de l’EPF de Nouvelle-Aquitaine,
  • Monsieur Grégoire Gilger, Directeur opérationnel de l’EPF de Nouvelle-Aquitaine.

Tous partagent la volonté de préserver les espaces agricoles, de limiter l’impact de l’urbanisation sur ces espaces et d’accompagner la protection de l’environnement.  

Cette convention a ainsi pour objet de préciser les modalités de travail en commun et en complémentarité sur la préservation et la valorisation des espaces agricoles :

  • porter de manière efficace les objectifs définis par les ministères de tutelle en les adaptant au territoire, et en démontrant la faisabilité d’opérations complexes,
  • réfléchir à une meilleure utilisation du foncier agricole, en termes qualitatifs et quantitatifs,
  • travailler de concert sur la question des compensations agricoles,
  • coopérer en matière de protection de l’environnement et des espaces naturels, notamment dans les zones humides, les périmètres de captage et les secteurs de compensation environnementale.

Cette signature est l’occasion de rappeler l’engagement de l’EPF de Nouvelle-Aquitaine dans la préservation des espaces naturels et agricoles et la lutte contre l’étalement urbain.