L’Etablissement Public Foncier Nouvelle-Aquitaine accompagne le pays Niortais dans un projet de renouvellement urbain

L’Établissement Public Foncier (EPF) de Nouvelle-Aquitaine accompagne la Communauté d’Agglomération du Niortais (CAN) et la Ville de Niort dans un projet de renouvellement urbain dans le sud Deux-Sèvres sur le quartier Ribraey/Gavacherie, prévoyant la démolition de 58 logements sociaux obsolètes appartenant à Habitat Sud Deux-Sèvres pour laisser place à des opérations privées de promotion immobilière.

Le 23 octobre dernier, Monsieur Jérôme BALOGE, Président de la Communauté d’Agglomération du Niortais (CAN), Monsieur Marc THEBAULT, Adjoint au Maire de la Ville de Niort, Monsieur Fabrice OUVRARD, Directeur Général Habitat Sud Deux-Sèvres et Monsieur Philippe GRALL, Directeur Général de l’Établissement Public Foncier (EPF) de Nouvelle-Aquitaine, ont visité les îlots du quartier Ribraey/Gavacherie concernés par un projet de rénovation urbaine. Ces îlots font l’objet d’une convention qui prévoit la destruction de 58 logements sociaux obsolètes appartenant à Habitat Sud Deux-Sèvres permettant de laisser place à des opérations privées de promotion immobilière.  Ce projet s’inscrit dans une politique foncière active sur l’ensemble du territoire communautaire menée par la Communauté d’Agglomération du Niortais qui est assistée par l’EPF. Il s’agit de répondre aux objectifs de développement du territoire et d’optimisation de la consommation d’espace.

Zoom sur le projet du quartier Ribraey/Gavacherie

La CAN et la Ville de Niort ont souhaité impulser une dynamique de restructuration du quartier Ribraey/Gavacherie inscrit en quartier prioritaire Politique de la Ville. Situé à l’Ouest de la ville de Niort, ce quartier souffre d’une faible attractivité due à son enclavement et à une forte concentration de logements sociaux. Ces dernières années, il a bénéficié d’une transformation en profondeur de son cadre de vie par une opération de rénovation urbaine de grande ampleur et partenariale (Ville de Niort, CAN, Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine, Habitat Sud Deux-Sèvres, etc.). Ce quartier comprend toutefois encore de nombreux dysfonctionnements. Le renouvellement doit y être prolongé notamment en matière scolaire, commerciale et de mixité sociale. En matière d’habitat, 73 % des logements sociaux sont en parc vieillissant construit dans les années 1950-1960. Le quart restant se partage équitablement entre la location dans le parc privé et la propriété. Par ailleurs, ce quartier est inscrit au Contrat de Ville 2015-2020.

Le projet, sur ce quartier, est d’intervenir prioritairement sur deux îlots par une action de démolition/reconstruction de 58 logements sociaux obsolètes (dont la vacance est organisée par le bailleur social, Habitat Sud Deux-Sèvres) dans un objectif de densification du tissu urbain, de mixité sociale et d’inversion de l’image du quartier. L’EPF de Nouvelle Aquitaine, dont la mission est d’acquérir et d’assurer le portage de biens bâtis ou non bâtis sur le territoire régional, se portera acquéreur du lot pavillonnaire d’une superficie totale de 2,4 hectares pour 1 euro symbolique auprès du bailleur social. L’EPF se chargera de la démolition de ces logements, de la recherche d’un investisseur en vue de la création de logements privés répondant à un objectif de mixité social et d’accès au logement abordable.

Cette opération s’inscrit dans le cadre du Programme Pluriannuel d’Intervention (PPI) 2014-2018 de l’Établissement.