70 conventions d’appui foncier aux projets de territoires adoptés

 

Le 25 septembre dernier, les membres du Conseil d’Administration et du bureau de l’Etablissement Public Foncier de Nouvelle-Aquitaine se sont réunis à Cognac. Sous la Présidence de Laurence Rouède, Présidente du Conseil d’administration, 70 projets de territoire seront appuyés par l’EPF dans le cadre de « conventions cadres » et de conventions opérationnelles, ainsi en a décidé le Conseil d’administration et le Bureau de l’EPF.  

Les membres du Bureau et du Conseil d’Administration de l’Etablissement Public Foncier (EPF) de Nouvelle-Aquitaine ont voté à l’unanimité pour l’adoption de 70 conventions sur le territoire le 25 septembre dernier à Cognac. Ces projets de territoire répondent tous aux orientations stratégiques définies dans le Programme pluriannuel d’intervention (PPI) de l’EPF Nouvelle-Aquitaine : revitalisation et dynamisation de centres-villes et de centres-bourgs, développement de logements, appui aux projets de développement économique, lutte contre l’étalement urbain, recyclage des friches.

Parmi les conventions les plus illustratives, celles de Jarnages, Verneuil-sur-Vienne, Val Bonnieure, Les Gonds, Sadirac, Lavoux.

  • A Jarnages, commune située dans le département de la Creuse, la commune repose sur l’acquisition d’immeubles vacants dans le but de créer un espace intergénérationnel et développer l’offre de commerces.
  • A Verneuil-sur-Vienne dans le département de la Haute-Vienne, la convention repose sur une opération mixte avec la création de logements libres et sociaux et d’une maison en semi-autonomie.
  • En Charente, à Val Bonnieure, l’EPF s’est porté acquéreur d’un immeuble pour permettre à la commune de concrétiser un projet d’agrandissement de l’école primaire et de création de logements locatifs.
  • En Charente-Maritime sur la commune de les Gonds, la convention a pour objectif de redynamiser le centre-bourg avec la construction de logements et stationnements.
  • A Sadirac, en Gironde, le projet concerne la reconversion d’un foncier en logements, dont une partie sera à vocation sociale.
  • Dans la Vienne, à Lavoux, la convention porte sur l’acquisition d’un immeuble vacant pour l’installation de commerces en rez-de-chaussée et la poursuite de logements à usage d’habitation ou location.

Conventions cadres « Action cœur de ville »

Parmi les conventions votées, celles reposant sur le dispositif « Action cœur de ville ». Ce plan gouvernemental va permettre aux centres-villes de retrouver une attractivité et de retrouver un meilleur équilibre. Sélectionnées par le Gouvernement, 17 villes moyennes du territoire de compétence de l’EPF ont ou sont sur le point de signer une convention d’intervention foncière sur cinq ans avec l’EPF de Nouvelle-Aquitaine. Cette action foncière doit permettre d’accélérer les projets portés par les collectivités lauréates. Cela représente près de 79 millions d’euros d’action de l’EPF dont près de 16 millions d’euros de fonds propres en étude, recyclage urbain… A l’échelle de la région Nouvelle-Aquitaine, on compte 22 lauréats dont 18 dans le périmètre de compétence de l’EPF. Au total 17 conventions d’intervention foncière ont été signées avec l’EPF sur cinq ans : Angoulême, Bergerac, Bressuire, Brive, Châtellerault, Cognac, Guéret, Libourne, Limoges, Marande/Tonneins (candidature groupée), Niort, Périgueux, Poitiers, Rochefort, Saintes, Tulle et Villeneuve-sur-Lot. Ce 25 septembre dernier, les conventions cadres ont été approuvées pour les villes de Brive, Tulle, Guéret, Bressuire et Villeneuve sur Lot.